La mécanique de la rupture (MLR) est une étude qui met en jeu les paramètres fractures mechanics habituels de la mécanique à partir d'une discontinuité existante : fissure ou défaut. Elle permet dans certains cas de prévoir, en fonction des dimensions d'une fissure et de l'état de chargement, la vitesse de propagation de la fissure et la dimension à partir de laquelle cette fissure peut entraîner une rupture brutale.


le public cible: M2-Maintenance industrielle


L'objectif:

  • Connaitre les principes de base de la mécanique de la rupture
  • Caractériser le comportement à la fissuration des structures.
  • Connaitre notamment le champ de contraintes, la taille de la fissure et la résistance à la fissuration du matériau.
  • Compréhension des phénomènes physiques à la base des endommagements et de la rupture par fatigue.

Objectifs:

-Maîtriser la discrétisation des EDP par la méthode des volumes finis.

-Résoudre les équations discrétisées par des algorithmes de calcul (SIMPE, SIMPLER…)

-Permettre aux étudiants d’élaborer des codes de calculs en volumes finis.


Présenter la méthode des éléments finis et les méthodes de résolution modernes qui permettent de traiter les problèmes linéaires et non linéaires, les problèmes de champs à une et deux dimensions, les problèmes de champs non stationnaires et les problèmes de la mécanique des solides.



Ce cours vise à rendre l’étudiant apte à mesurer et réduire le bruit en s’appuyant sur les bases théoriques de l'acoustique appliquée et les techniques expérimentales associées.

Le cours traite la résolution des équations différentielles (ordinaires, et aux dérivées partielles) principalement par la méthode des différences finies mais il touche aussi d'autres méthode comme la méthode d'Euler, de Runge-Kutta,

Les méthodes étudiées permettent la résolution des différentes équations apparaissant en énergétique (mécanique des fluides, thermique, …).